La maison passive : tous nos conseils pour votre projet

La construction passive est devenue la nouvelle norme d’idéal en termes de respect de l’environnement. Une maison passive consomme peu d’énergie grâce notamment à une très bonne isolation thermique grâce à la rupture des ponts thermiques. Ces maisons permettent donc de se passer du chauffage et de ses méfaits. En effet, une habitation isolée produit assez de chaleur pour le bien-être de ses habitants. Mais alors comment rendre son habitation passive et grâce à quels matériaux ?

MAISON PASSIVE ARKTIC

Une bonne isolation contre les méfaits du chauffage

Le chauffage d’une maison semble indispensable pour le bien-être de ses habitants. Mais de nombreux défauts sont lié au maintien du chaud dans un logement :

– Le coût : les factures d’énergie représentent une part non-négligeable du budget d’un ménage. le coût des énergies est aussi en constante augmentation. Sans compter l’entretien de votre système de chauffage qui peut aussi vite faire grimper la facture annuelle.

– La pollution : quelle que soit l’énergie utilisée pour chauffer votre domicile, cela pollue l’environnement. La production d’énergie s’accompagne aussi souvent des pollutions visuelles, olfactives et sonores.

– Des différences de températures à l’intérieur : chauffer votre logement créé des zones de chaud et de froid. Plus vous chauffez et plus la différence de température entre ces zones s’agrandie. Ces différences de températures peuvent aussi être à la base de problèmes d’humidité.

Les critères pour une maison passive

Les critères élaborés par le Passivhaus Institut pour la certification des maisons passives vont au-delà de ceux du bâtiment basse consommation (BBC) :

  • Besoin en chauffage inférieur à 15 kWh/m²/an,
  • Étanchéité à l’air n50 < 0,6 /h,
  • Consommation d’énergie primaire inférieure à 120 kWh/m²/an.

Ces critères sont les plus pointus en termes de logement éco-responsable et devraient rapidement devenir la norme dans la construction neuve en France.

La rupture de pont thermique et l’isolation

Vous l’avez compris, une maison passive doit se passer de chauffage ou quasiment. L’intérêt est donc de pouvoir conserver la chaleur émise naturellement à l’intérieur de votre logement. Pour que cela soit efficace, il faut donc créer un logement parfaitement étanche et isolé. Une des nombreuses failles dans la construction actuelle sont les nombreux ponts thermiques. C’est par ces cassures dans votre isolation que peut se perdre la chaleur et vous poussez donc à chauffer davantage. C’est aussi ces ruptures d’isolation qui sont à la base de nombreux problèmes d’humidité.

Aujourd’hui, il existe de nombreux matériaux pour la rupture de ponts thermiques. La Purenit, le Compacfoam ou encore le Kerdyn Green sont des matériaux issus de fabrication écologique et du recyclage. Ils présentent surtout de nombreux avantages pour l’isolation, car leur lambda est nettement meilleur que celui du bois aujourd’hui très utilisé. Le bois a un lambda compris entre 0,16 et 0,2, alors que ces matériaux sont deux fois plus isolants avec de lambda maximum de 0,083. Ils représentent un réel avantage pour la création d’une maison parfaitement isolée et donc passive. De plus, ces matériaux innovants ont avantage de se travailler comme le bois et d’être insensible à l’humidité et au vieillissement.

Découvrez tous les avantages de la Purenit et du Compacfoam. Prenez contact avec nos experts pour votre projet !